Tour d'Europe

Ligue Europa – Acte I, Scène 1

Le jeudi soir c’est comme sur Football Manager où tu te dis “après ce match je vais me coucher” mais 2 heures plus tard tu essayes toujours d’améliorer la synergie entre ton regista et ton raumdeuter. Ce soir-là c’est encore et toujours le cas.

Östersunds FK 0-3 Arsenal FC

Tonton Arsène l’a dit avant cette rencontre, Arsenal se doit de remporter cette Ligue Europa afin de remporter un trophée mais aussi pour se qualifier en Ligue des Champions la saison prochaine, les Gunners étant largués en championnat. Ils se rendaient donc dans les terres reculées du Nord de la Suède à Östersund, club fondé en 1996, 5 semaines après l’arrivée de Wenger à Arsenal (merci à nos amis de Nordisk Football qui nous l’ont appris). Arsenal a respecté son adversaire en alignant plusieurs joueurs de l’équipe-type (Özil, Monreal, Mkhitaryan, Bellerin…) tout en donnant du temps de jeu à d’autres comme Welbeck. Malgré un score tout à fait à leur avantage, les Gunners n’ont pas rendu une copie parfaite, mais ont joué de leur expérience face à une équipe qui n’en avait pas. Il ya eu tout de même du bon avec une belle copie de Mkhitaryan ou de Monreal, Il y a également le fait que les suédois manquaient de rythme, l’Allsvenskan étant calqué sur les années civiles, ils sont en pleine reprise, bien que cela n’ait rien enlevé à leur caractère, celui d’une équipe combative et qui s’est montrée généreuse, mais insuffisant face à une équipe du niveau d’Arsenal. Ils avaient l’occasions de marquer un but en toute fin de match, c’était sans compter sur un Ospina décisif. Les Gunners reviennent du pays d’Ikea, d’Abba et de Zlatan avec une victoire confortable, de quoi envisager avec sérénité le prochain tour.

Celtic Football Club 1-0 Zenit Saint-Pétersbourg

(Partie rédigée avec l’aide de nos amis de Celtic France)

Reversée en Ligue Europa dans le groupe du PSG et du Bayern, l’équipe de Brendan Rodgers a tiré celle de Roberto Mancini, le Zénit Saint-Pétersbourg. Les Bhoys ont évolué en 3-5-2 avec Callum McGregor en soutien de Dembelé et l’entraîneur nord-irlandais a bricolé à cause de nombreuses blessures (Patrick Roberts, Leigh Griffiths et Stuart Armstrong), Scott Sinclair, Tom Rogic et Charly Musonda ont tous débuté le match sur le banc alors que Kouassi Éboué était dans le XI de départ aux côtés de Kieran Tierney, Olivier Ntcham ou de Moussa Dembelé. Ce fut une rencontre digne d’une Coupe d’Europe, un véritable bras de fer tactique entre Rodgers et Mancini, la domination a été longuement en faveur de des Bhoys qui ont bien martelé la défense russe côté gauche, mais il manquait de la vitesse et de la justesse technique. Les joueurs du Zenit ont profité de quelques contres, à cause de la mauvaise synergie entre la ligne défensive et les joueurs offensifs pendant les phases de jeu sans ballon. Après la mi-temps le match a continué avec la même intensité, mais ce sont les Zenitiens qui se sont montrés meilleurs jusqu’à l’entrée de Musonda à la place d’Éboué et d’un Dembelé qui est progressivement rentré dans son match. Le but viendra de Callum McGregor, milieu formé au club, qui marque sur un magnifique service de Musonda. McGregor continue d’être décisif en coupes d’Europe cette saison puisque c’est lui qui avait marqué contre le Bayern (défaite 1-2) plus tôt dans la saison toujours au Celtic Park. On aurait pu voir d’avantage de buts mais on devra se contenter d’une petite avance, méritée et précieuse, puisque les Hoops n’ont pas encaissé de but à domicile et iront en Russie avec cet avantage. Brendan Rodgers va pouvoir préparer sereinement le match au Stade Krestovski.

L’auteur

Ilhan

Ilhan

Ilhan, c’est avant tout un mélange. Le prince de sang-mêlé anglo-turc. Ses parents ont fait un featuring avec Hagrid et Sandro pour le procréer. Sa barbe, c’est Marouane Fellaini. Ne jure que par Tottenham. Apporte sa voix quand il s’agit de parler de foot, et nostalgique de Gary Lineker, Paul Scholes et Mido. C’est aussi un fêtard 5 étoiles. Footballistiquement, son foie est un condensé de George Best et de Paul Gascoigne. Il aimerait mourir dans le rond central de White Hart Lane en jouant à FM.