Tour d'Europe

Ligue Europa : Acte 2 – Scène 2

Semaine noire en Ligue des Champions, 2 K.O. en 2 soirs, la Premier League qui voyait jusqu’à-là 5 clubs dans cette compétition en a désormais 2 pour les quarts. Et en Ligue Europa ? Arsenal continue de faire son chemin avec la victoire finale avec l’espoir qualification pour la LDC la saison prochaine. Grande jugador, c’est tout ce qu’on te souhaite.

Arsenal FC 3-1 AC Milan

Après un match sérieux de la part des Gunners à San Siro, ce retour à l’Emirates semblait une formalité pour des Gunners qui se rassurent petit à petit après cette série noire. Pour assurer une qualification d’Arsenal en quarts, il fallait un Danny Welbeck malin, qui revient enfin à un niveau de jeu décent, ainsi qu’une défense qui se retrouve avec les retours de Nacho Monreal et d’Hector Bellerin. On a cru voir un début de remontada enclenché par les hommes de Gennaro Gattuso après ce missile envoyé par Hakan Çalhanoglu qui voyait les Rossoneri ouvrir le score à la 35ème minute. Espoir rapidement dégagé par un Danny Welbeck qui profite d’un légère poussette dans la surface de réparation pour obtenir un penalty et le transformer, ensuite ? Le Milan AC a tenté de marquer, ils ont eu des occasions, mais avec les espagnols de chaque côté et la doublette Mustafi-Koscielny qui a endormi Patrick Cutrone qu’on a pas assez vu lors de ce match. Un retour qui est également remarquable, c’est bien celui d’Aaron Ramsey qui distribuait les ballons sur des interceptions très hautes des Gunners sur des Milanais alors maladroits bien qu’ils enchaînaient les occasions sans pouvoir tromper David Ospina. Contrairement au jeune gardien italien du Milan AC, Gianluigi Donnarumma, faisant une grossière erreur sur un tir lointain de Granit Xhaka (qui va lui faire du bien). Le dernier but vient d’une très belle action, bien qu’on sentait les Milanais un peu moins concernés en fin de match, sur un centre de Wilshere pour la tête de Ramsey mais Donnarumma repousse le ballon sur celle de Welbeck. Match parfait pour les gunners, cela n’a pas été un grand match dans le jeu mais le résultat est là et c’est ce qui compte bien qu’on sente qu’Arsenal aura l’obligation d’hausser son niveau de jeu pour aller jusqu’au bout et que les autres prétendants ne feront pas de cadeaux comme les Rossoneri ce soir. Ce qu’on a aussi adoré c’est la rapidité d’exécution du milieu Ramsey-Xhaka privilégiant les passes rapides vers Özil (qui reprend des couleurs) et Mhkiraryan qui se sont bien amusés de Ricardo Rodriguez et d’un ancien de Premier League, Fabio Borini, reconverti en latéral droit. Bref ce fut une belle soirée à l’Emirates, loin de celle face au FK Östersunds, la neige a fondu comme les problèmes à Arsenal, le printemps est là !

Article précédent

Ligue des champions : Acte 1 - Scène 2

Article suivant

Premier League - Episode 31 : Le dérèglement du calendrier (et de la météo)

L’auteur

Ilhan

Ilhan

Ilhan, c’est avant tout un mélange. Le prince de sang-mêlé anglo-turc. Ses parents ont fait un featuring avec Hagrid et Sandro pour le procréer. Sa barbe, c’est Marouane Fellaini. Ne jure que par Tottenham. Apporte sa voix quand il s’agit de parler de foot, et nostalgique de Gary Lineker, Paul Scholes et Mido. C’est aussi un fêtard 5 étoiles. Footballistiquement, son foie est un condensé de George Best et de Paul Gascoigne. Il aimerait mourir dans le rond central de White Hart Lane en jouant à FM.

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *