Tour d'Europe

Day 5 – Loin du Brexit

cx-t_0mwgaapni3
Manchester City, le strict minimum. (crédit : UEFA.com)

Leicester, Arsenal et Manchester City se qualifient pour les 1/8èmes de finale de la Ligue des Champions, Tottenham déçoit et s’en éloigne, Southampton et Manchester United devront être à fond jusqu’à la dernière minute des phases de poule de l’Europa League. Bon voyage !

Champions League : trois qualifiés, une déception

cx5elzkw8aafci5
Contrat rempli pour les Foxes, fabuleux. (crédit : UEFA.com)

Leicester 2-1 Brugge

Contre les belges entraînés par un certain Preud’homme (oui oui, tu ne rêves pas …), Claudio Ranieri et ses joueurs avaient à coeur de se qualifier et de terminer premier du groupe. D’un côté tu as un Leicester à l’ouest en Premier League, de l’autre tu as une équipe qui assure dans une compétition pour eux inconnue au mois d’août. Le match démarre tambour battant avec Okazaki qui ouvre la marque dès la 5ème minute sur un service de Fuchs, et ensuite l’intenable Mahrez transforme un pénalty à la 30ème minute de jeu. Malgré la réduction du score des Belges en seconde mi-temps, la domination des Foxes est certaine et la qualification est assurée. La première place de même avec le score nul et vierge entre Copenhagen et Porto. Pour une première participation, c’est mention très bien.

Monaco 2-1 Tottenham

Que dire … On est tous déçus, encore plus les supporters des Spurs après une telle phase de poule. Sur ce match, les espoirs étaient grands mais la prudence de guise. Tottenham est imprévisible mais dans le mauvais sens du terme cette saison en Europe. À Monaco, il fallait gagner. Dès la 5ème minute, grosse occasion de Son qui se retrouve en face à face devant le portier monégasque, mais le Coréen a fait preuve d’une grande maladresse en essayant de le dribbler, en vain. 4 minutes plus tard, penalty pour Monaco, mais Lloris l’arrête remarquablement face à Flacao. Puis les Spurs reculent, ne dominent pas du tout, Monaco se procure des occasions. Une est conclue à la 48ème minute par Sidibé de la tête. Deux minutes plus tard, pénalty pour les Londoniens transformé par Kane. L’espoir renaît ? Non … Deux minutes plus tard, Lemar redonne l’avantage aux monégasques. Lloris s’impose même sur une frappe d’une manière incroyable à la 70ème minute. Monaco a mérité les trois points, Tottenham a fait un mauvais match. On en récolte que ce que l’on sème après tout …

cx-oujnxuagx9xp
Olivier Giroud encore buteur. (crédit : UEFA.com)

M’Gladbach 1-1 Manchester City

Service minimum pour les Citizens sur la pelouse allemande. Il fallait un point pour se qualifier pour les 1/8èmes de finale, c’est chose faite. C’était mal parti avec une belle domination des joueurs du Borussia qui se concrétise à la 23ème minute par un beau but de Raffael, le mec qui a 80 sur FIFA depuis 1998. Juste avant la mi-temps, De Bruyne sert admirablement David Silva qui égalise. Et on en restera là malgré une seconde mi-temps marquée par les exclusions de Stindl (50ème) et Fernandinho bêtement (63ème). Le portier Sommer a été incroyable face aux offensives des Citizens. Le match nul permet à la team Guardiola de finir 2ème du groupe et de se qualifier pour le tour suivant.

Arsenal 2-2 PSG

C’était simple pour Arsenal : soit faire match nul 0-0 ou 1-1, soit gagner pour enrôler la première place tant attendue. Sauf que les Gunners sont dans une période de méforme et en Premier League cela se voit. En Champions League, les Gunners n’ont pas eu véritablement de problèmes, mais contre le PSG mercredi soir, on a vu des rouges très approximatifs et maladroits. Face à une équipe bien en place et intelligente dans le positionnement, Ozil et ses coéquipiers peinent à trouver la faille et à se montrer dangereux. Punition : Cavani ouvre le score sur un contre rondement mené profitant d’un positionnement défensif qui laisse à désirer. Giroud égalise sur pénalty juste avant la mi-temps. À la reprise, Arsenal est mieux, bien mieux, et cette domination est conclue par … Veratti. L’italien contre un dégagement parisien dans la surface et le ballon file dans ses propres buts. Le PSG réagit par la suite et inscrit un magnifique but par Lucas de la tête, dévié par Iwobi (csc). Score final, 2-2. Le PSG s’empare de la tête du groupe avec ses deux buts à l’Emirates. Plus qu’à espérer un faux pas des Parisiens pour les Gunners lors de la dernière journée.

Europa League : qualification proche mais incertaine

cydw3zmxcaas7rw
Il est là le meilleur buteur de Manchester United en compétition européenne. Wayne Rooney ! (crédit : UEFA.com)

Manchester United 3-0 Feyenoord

Pour les Red Devils, il fallait absolument s’imposer pour ne pas être éliminés de la compétition. On a longtemps critiqué les hommes de Mourinho dans cette compétition qui n’éprouvaient aucune motivation. La tendance s’est inversée et s’est confirmée jeudi soir à domicile. Ce match marquait le retour de Mkhitaryan dans le XI de départ, et il n’a pas déçu. Zlatan Ibrahimovic, en meneur de jeu, lance Rooney dans un petit périmètre dans la surface et l’anglais conclut cette action d’un beau ballon piqué (35’). Il devient le meilleur buteur de Man Utd dans les compétitions européennes. Au retour des vestiaires, Manchester domine assez largement. Le meilleur joueur de l’équipe, Juan Mata, reçoit un beau ballon de Rooney du côté droit et trompe le gardien sereinement (69’). Quelques minutes plus tard, Ibrahimovic trompe avec chance le gardien par un ballon contré sur la ligne de but, 3-0. Lingard conclut en toute fin de match une action magnifique de passes courtes avec un tir placé à l’entrée de la surface. Contrat rempli et belle prestation.

Sparta Prague 0-1 Southampton

Le déplacement en République Tchèque des Saints n’était pas évident, d’autant plus que l’adversaire du soir est leader du groupe. Cette position est confirmée avec cette victoire 1 à 0 des Tchèques grâce à Costa à la 11ème minute (non pas Diego non ..). Claude Puel avait décidé de faire tourner et reposer des titulaires sans compromettre une possible victoire, mais ses hommes n’ont pas réussi à inverser la tendance du match. Dans le même temps, l’Inter a encore déçu et a perdu contre H. Béer Sheva. Ainsi, le Sparat se retrouve leader et Southampton est troisième à 7 points derrière Sheva avec le même nombre de points. La dernière journée sera décisive …

L’auteur

Benjamin

Benjamin

Fan inconditionnel d'Arsenal depuis la douloureuse finale européenne au stade de France en 2006. Attend impatiemment la gloire retrouvée d'un club forgé par la légende Arsène, enfin parvenu à tourner la page. À la fois procrastinateur et salarié de l'Education Nationale, fan de séries et musicien à ses heures perdues.