Tour d'Europe

Day 3 – Nos anglais bien mornes en Ligue Europa

Alors que les Anglais brillent en Ligue des Champions pour le moment, c’est beaucoup plus contrasté en Europa League avec Arsenal et Everton, entre des XI improbables et du non-football on a tout de même eu droit à une éclaircie venue par Sa Grâce Olivier Giroud.

Etoile Rouge de Belgrade 0-1 Arsenal

Quand on joue un match de football, peu importe la compétition et l’adversaire on se doit d’aligner des joueurs à leur poste de prédilection. Avec aucun joueur-clé dans ce XI, Holding-Elneny-Debuchy en défense à 3 et l’équipe des U21, on ne pouvait pas s’attendre à voir du beau jeu et on a quand même été déçus. Match vide et nul dans sa globalité, Arsenal a déjoué mais ce n’était en aucun cas de la faute de ses joueurs qui semblaient avoir aucun repères. Heureusement, c’est 5 minutes après l’expulsion de Milan Rodic côté serbe qu’Olivier Giroud marque un golazo sur une action tiki-taka que “Tonton Arsène” apprécie tant. Les Gunners repartent de Serbie avec 3 points et sont donc premiers de leur groupe avec 9 points après ce match dénué de tout fond de jeu, les esprits sont clairement déjà à Goodison Park.

Everton 1-2 Olympique Lyonnais

Ronald Koeman
Ça sent le roussi pour Ronald… (Source : Sky Sports)

Goodison Park, s’y jouait unes des affiches les plus attendues de la compétition, un match de niveau Ligue des Champions et pourtant, Everton a tout raté… Un XI certes équilibré mais Koeman a voulu faire tourner mais va rapidement regretter d’avoir positionné Mason Holgate en défenseur latéral droit puisque l’ouverture du score de Nabil Fekir vient d’un penalty provoqué par le jeune anglais. Pour autant, Les Toffees ne vont pas se réveiller pour autant et il va falloir attendre 20 minutes pour entrevoir une once de jeu. Mais ça manque de justesse technique et de tranchant, alors toutes les occasions d’Everton son vaines et inefficaces face à un pressing haut de la part des lyonnais qui fait du mal aux locaux. C’est à la reprise qu’Everton se montre un peu plus à son avantage, il y a de l’envie et de l’engagement mais toujours pas de justesse technique jusqu’à l’entrée de Sigurdsson. De l’engagement, enfin c’est ce qu’a cru faire Ashley Williams sur ce geste d’anti-jeu sur Anthony Lopes et les supporters des Toffees qui s’en prennent aux joueurs. On condamne ces gestes et espérons que ces individus seront punis tout en espérant que le club d’Everton n’aura pas de problème avec l’UEFA. Williams, qui a écopé de la biscotte seulement et marque dans la foulée sur un service du “Zidane islandais”. Mais en fin de match, Bertrand Traoré (formé à Chelsea) inscrit un but sur une Madjer ! 2ème défaite pour les Toffees en Europa League et qui est le seul club anglais à ne pas avoir remporté un match en phase de groupes en Europe cette saison. Bonnet d’âne !

Article précédent

Day 3 - Les anglais au sommet de l'Europe.

Article suivant

Aaron Mooy, The Australian Zidane

L’auteur

Ilhan

Ilhan

Ilhan, c’est avant tout un mélange. Le prince de sang-mêlé anglo-turc. Ses parents ont fait un featuring avec Hagrid et Sandro pour le procréer. Sa barbe, c’est Marouane Fellaini. Ne jure que par Tottenham. Apporte sa voix quand il s’agit de parler de foot, et nostalgique de Gary Lineker, Paul Scholes et Mido. C’est aussi un fêtard 5 étoiles. Footballistiquement, son foie est un condensé de George Best et de Paul Gascoigne. Il aimerait mourir dans le rond central de White Hart Lane en jouant à FM.