Focus

Sadio Mané, l’atout primordial de Liverpool

Auteur d’un début de saison canon avec les Reds, Sadio Mané s’affirme match après match comme le meilleur joueur de Liverpool.

Un joueur devenu indispensable

Depuis 2015 et son arrivée à Liverpool, Jürgen Klopp n’a pas forcément eu une très grande réussite durant le mercato, même si le mercato estival des Scousers est plus que satisfaisant (Coutinho qui reste, Oxlade Chamberlain ou Salah qui arrivent cette année, tout comme Naby Keita qui arrivera l’an prochain) certains choix peuvent paraître douteux de la part de l’ancien coach du Borussia Dortmund, comme Klavan et Manninger qui n’ont pas franchement porté le maillot des Reds à de multiples reprises. Mais, indubitablement, le meilleur de ces recrutements pour le moment est celui de Sadio Mané. Le technicien allemand a eu le nez creux en allant chercher l’attaquant sénégalais à Southampton il y a un an pour une somme pouvant paraître importante alors (34 millions de livres, soit 41 millions d’euros) mais qui passe aujourd’hui pour une excellente affaire sur le marché.

S’il n’est à Liverpool que depuis un an, Sadio Mané n’en reste pas moins indispensable pour le club. En effet, comme le montre le petit tableau ci-dessous, l’activité du Sénégalais est impressionnante, en à peine 33 matchs sur deux saison – dû à une absence pour blessure au genoux en fin de saison dernière alors qu’il marchait sur l’eau après son but décisif inscrit contre Everton – il a déjà inscrit 15 buts et délivré 8 passes décisives rien qu’en championnat, des statistiques plutôt impressionnantes. Malgré cette longue absence, il été élu meilleur joueur de la saison l’an passé par le club, ce qui montre l’attachement de Liverpool au joueur ainsi que l’affection que lui porte les supporters. Pour prouver son importance, rien de mieux que de se pencher sur la saison passée des Reds qui furent longtemps dans la course au titre en compagnie de Chelsea ou encore Tottenham. On constate qu’à la suite de son départ vers la Coupe d’Afrique des Nations, la mauvaise période de Liverpool s’est enclenchée (2 pts pris en 4 journées), éteignant les derniers rêves de titre entre janvier et février. Troublant non ?

Des stats plutôt alléchantes non ? (crédit: www.goal.com)

Enfin, il faut aussi se pencher sur l’importance du joueur pour le coach. À ce titre, Jürgen Klopp en a fait un joueur d’une importance cruciale, la polyvalence de Mané, capable de couvrir tout le front de l’attaque, de jouer aussi bien sur les côtés, à gauche surtout mais aussi derrière l’attaquant comme en sélection, permet au technicien allemand de pouvoir faire évoluer tactiquement son équipe dans plusieurs systèmes, aussi bien en 4-3-3 qu’en 4-4-2 ou en 4-2-3-1, donnant dès lors une grande variété de jeu et une grande souplesse tactique à Liverpool. D’ailleurs le coach Allemand ne s’y trompe pas lorsqu’il a déclaré après le barrage aller de Ligue des champions contre Hoffenheim au micro de Sky Sports que « son importance ne fait aucun doute. Vous avez besoin d’un finisseur, d’un joueur qui réponde présent dans les moments décisifs et Sadio est toujours là. C’est très dur de jouer sans lui, nous avons vraiment réalisé quelque chose de grand la saison passée en étant privé de Sadio pendant presque la moitié de l’année » montrant si besoin est, le statut de titulaire indéboulonnable acquis en à peine dix mois par le jeune Sénégalais du côté de Melwood.

Un début de saison en boulet de canon

Si Sadio Mané jouit de ce statut et de cette popularité à Liverpool depuis l’an dernier grâce à son magnifique niveau de jeu, il ne fait que le renforcer depuis le début de la saison. En effet, il a marqué à tous les matchs, buteur pour le premier match de la saison à Watford, c’est lui qui ramène son équipe après l’ouverture du score des Hornets sur une très belle conservation du ballon, avant de laisser passer la balle pour obtenir la remise dans la surface le une-deux avant d’enrouler sa frappe superbement dans la lucarne droite du gardien. Face au Crystal Palace de Frank De Boer, c’est lui qui sort les Reds d’un scénario bien compliqué, leur offrant trois points indispensables. Bis repetita contre Arsenal, où l’homme fort des Reds récite son football et participe au magnifique festival offensif des Reds en faisant trembler les filets à une reprise. De plus, s’il n’a pas marqué lors des deux matchs de barrage de Ligue des Champions contre Hoffenheim, il a été de loin la menace principale des Reds avec ses accélérations, ses appels, et ses provocations balles au pied.

Ses prestations de premier ordre depuis le début de saison ont permis au club de Pool de ne pas perdre trop de points en début de saison notamment face aux formations réputées « plus faibles » que sont Watford et Crystal Palace. Des rencontres au cours desquelles Sadio Mané est sorti du bois pour mettre sur de bons rails Liverpool. Les légendes du club sont unanimes, l’importance de Mané depuis le début du championnat est indiscutable. Ainsi, alors que Liverpool a dû batailler durant tout le mois d’août afin de retenir Philippe Coutinho courtisé par le FC Barcelone, Jamie Carragher a déclaré sur Sky Sports à propos de Mané : « si vous le comparez à Coutinho, qui est un joueur fantastique, c’est pourquoi Barcelone le veut, mais s’il continue son chemin, les meilleurs clubs de l’Europe le regarderont parce qu’il a été une révélation depuis son arrivée, il est plus important pour Liverpool que Coutinho.« 

De la même manière, Steven Gerrard, capitaine emblématique des Reds est quant à lui revenu sur la saison passée et l’absence plus que préjudiciable de Mané durant la CAN, absence qui selon lui, a coûté le championnat à Liverpool « c’est quelqu’un de spécial. Il est devenu un des joueurs favoris des supporters et sait marquer de différentes manières. Il est tellement actif sur tout le terrain« . Être adoubé par Stevie G, idole de Liverpool, est un énorme signe de reconnaissance pour virevoltant sénégalais.

Non … Non … NON ! Pas si vite Sadio, pense à mes reins ! (crédit : Getty Images)

Un savant mélange de puissance physique et de technique

Si Mané est si spécial et si important pour Liverpool, c’est parce que le bonhomme est bourré de nombreuses qualités. Un véritable diamant brut qui remplit tous les critères de sélection du footballeur moderne. Son jeu de cartes est d’ailleurs complet : puissant physiquement, fort sur ses appuis, provocateur de première classe ballon au pied, capable de percuter sur le couloir gauche et de résister à son vis-à-vis par des dribbles et doter enfin d’une qualité d’appels tranchants au-dessus de la moyenne. Cette puissance physique lui permet plus facilement d’éliminer son adversaire direct grâce à ses petits appuis diaboliques, mais aussi de percuter grâce à sa vitesse élevée. Il a également la capacité de pouvoir bien conserver le cuir et de faire jouer ses coéquipiers. Par ailleurs, sa qualité technique remarquable lui permet de créer des brèches dans le bloc adverse où il peut s’engouffrer et faire ainsi des différences.

A cela il faut ajouter une excellente vision de jeu, lui offrant la possibilité de servir ses coéquipiers dans les meilleures conditions pour marquer. La qualité la plus mise en avant du sénégalais reste tout de même sa finition. En effet, il est rare de voir un ailier capable de finir les actions aussi bien que le redoutable Sénégalais. Ses chiffres de la saison dernière en attestent : 13 buts inscrits soit le meilleur total du club avec Philippe Coutinho meilleur buteur avec du club avec 13 buts. Cette belle qualité de finition s’exprime encore mieux dans les gros matchs face aux cadors du championnat et les exemples sont multiples, on peut mettre ainsi en avant le doublé éclair inscrit contre Tottenham l’an passé, le but décisif face à Everton, ou encore son quadruplé contre Arsenal, sa victime préférée, en seulement six matchs.

Mané a aussi cette capacité à littéralement prendre feu en quelques instants pour faire complètement basculer le sort d’un match, on a déjà évoqué son doublé en 2 minutes contre Tottenham la saison dernière, mais comment ne pas parler du triplé le plus rapide de l’histoire de la Premier League qu’il a inscrit à l’époque avec Southampton contre Aston Villa, le 16 Mai 2015, en moins de 3 minutes. Néanmoins, la plus grosse faiblesse de Sadio Mané reste son physique, sa blessure sérieuse en fin de saison l’an passée en est la preuve, laquelle la priver de la fin de saison. Ces problèmes physiques l’ont empêché jusqu’à maintenant de pouvoir totalement s’exprimer sur le terrain. De plus, il n’a vraiment effectué qu’une seule saison complète en Premier League depuis son arrivée en 2014 du côté de Southampton. Ces problèmes physiques récurrents sont le plus gros frein dans la carrière du supersonique Sénégalais, lui qui possède pourtant des qualités capables de l’emmener dans les hautes sphères du foot mondial.

L’attaquant de Liverpool a donc toute la panoplie nécessaire pour devenir un des meilleurs joueurs de Premier League : la puissance, la technique, la qualité d’appel, de passe et sa finition redoutable. En revanche qui impressionne le plus chez lui, c’est son envie folle de gagner et son abnégation de tous les instants. En effet, que son équipe mène 3-0 ou s’incline 3-0, que l’on soit à la première ou quatre-vingt-dixième minute du match, il continue inlassablement sur le même rythme. Sa faculté à répéter les efforts est hors normes. Évidemment, il doit encore progresser et continuer ses performances avec régularité pour permettre à Liverpool de continuer sur cette lancée, tout en espérant que les blessures ne l’atteignent pas cette saison. Mais, si c’est le cas, une chose est certaine, les Reds seront des candidats très sérieux pour le titre de grâce à leur puissance offensive absolument folle, mais surtout grâce à cette perle brute du football venue tout droit du Sénégal.

L’auteur

Corentin

Corentin

Gardien de but et pointe basse du CCFC (café clope football club). Fan inconditionnel d'Arsenal depuis une époque d'Invicibles lointaine. Aime se faire du mal gratuitement depuis plus de dix ans donc, mazo. Rêve du jour glorieux où il verra Théo Walcott soulever le trophée de PL. Futur avocat, du moins il l'espère fortement (ou alors agent en banque, on veut palper d'la fraîche cousin), il rêve de faire tomber Kroenke pour une sombre affaire de détournement de fond pour mettre un vrai actionnaire à la tête d'AFC. Enfin, comme un autre grand homme, s'est fait les croisés à l'auriculaire gauche. Cinq fois.

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *