Focus

Luke Shaw, la renaissance ?

Trois ans après sa dernière titularisation avec la sélection anglaise, Luke Shaw retrouve les Three Lions suite à un très bon début de saison en club à Manchester. Avant ça, le latéral gauche a connu une période plus que difficile, enchaînant longues blessures et mauvaises performances. Retour sur les derniers mois de l’anglais.

Une longue période difficile:

Le 27 juin 2014, Luke Shaw signe à Manchester United en provenance de Southampton pour un montant estimé à 33M d’euros. Beaucoup d’attentes sont placées en lui du fait de son prix, montant record pour un jeune à l’époque, mais surtout de son potentiel. À Southampton, Luke a toujours été vu comme un prodige, comme le futur latéral gauche titulaire de l’équipe nationale. Il débute avec les professionnels en 2012 à 16 ans et est sélectionné dans l’équipe de l’année en Premier League en 2014 après seulement deux ans, pour sa deuxième saison en professionnel. Luke Shaw arrive donc dans le nord de l’Angleterre avec un statut, celui de crack. Cependant, tout ne va pas se passer comme prévu.

Avant le début de sa première saison à MU, le nouveau numéro 3 des Red Devils se blesse au tendon. Louis van Gaal devra donc attendre le 27 septembre pour lui donner ses débuts sous le maillot rouge contre Leicester. Pour sa première saison, Luke Shaw ne joue que de temps en temps, n’est pas régulier et a du mal à confirmer le statut qu’il avait à son arrivée. Il n’a que vingt ans, le temps est devant lui…

La saison 2015/16 est celle de tout les cauchemars. Après un bon début de saison où il enchaîne enfin les titularisations, Luke Shaw se blesse le 15 septembre en Ligue des Champions contre le PSV. Bilan: double fracture de la jambe, saison terminée. Le latéral anglais quitte le terrain sous civière, masque à oxygène à la bouche et neuf membres du staff médical l’accompagnant. Les images de sa blessure choquent la planète football.

Luke Shaw blessé
Luke Shaw au sol après son contact avec Moreno, joueur du PSV. (Crédits: Foot Mercato)

Il fait son retour sur les terrains en août 2016, contre Leicester pour la victoire en Community Shield. Les deux saisons qui suivent passent se ressemblent sur le plan individuel. Le désormais numéro 23 joue très peu et ne confirme toujours pas. Luke Shaw est désormais considéré comme un éternel espoir qui ne réussira pas, plus personne n’attend rien du jeune latéral. Dans la hiérarchie il passe derrière Young, Blind ou encore Darmian et sa relation avec José Mourinho n’est pas au beau fixe.

« Nous avons besoin de ses qualités physiques et techniques fantastiques, mais il ne peut pas jouer avec mon cerveau. Il doit accélérer le processus. Vingt et un ans, c’est assez vieux pour avoir une meilleure compréhension. Il a un avenir ici mais Manchester United ne peut pas attendre » José Mourinho, le 5 avril 2017.

Le coach portugais considérait à l’époque avoir tout tenté avec lui et en aurait eu marre de son attitude. Il se plaint également de son manque de connaissances tactiquse. La meilleure solution aurait été de le prêter ou de le vendre pour qu’il puisse relancer sa carrière ailleurs. Néanmoins, le latéral de 23 ans est considéré comme intransférable par Ed Woodward, directeur du club, qui croit encore en lui. 

Un retour au haut niveau inespéré:

Absent de la Coupe du Monde russe, Luke Shaw est aperçu et photographié en vacances avec un corps peu semblable à celui d’un footballeur professionnel. D’ailleurs, ce poids lui a souvent valu des critiques pendant sa carrière mancunienne. La latéral a répondu de manière positive en s’entraînant avec un coach personnel avant de revenir complètement “fit” en pré-saison, symbole d’une volonté de revenir au haut niveau. Son absence à la Coupe du Monde et ces critiques ont été comme un déclic pour lui et son attitude à l’entraînement a changé.

“Les critiques que j’ai reçues au cours de ces années m’ont motivé. Je voulais prouver que tout le monde avait tort.” Luke Shaw

En l’absence d’Ashley Young, demi-finaliste de la CDM, et en raison de sa bonne forme à l’entraînement, José Mourinho donne à nouveau sa confiance à Shaw et le fait jouer à la reprise du championnat. Depuis, ce dernier n’est plus le même et semble enfin répondre aux attentes que United avait placé en lui il y a quatre ans. Bonnes performances défensives, offensives, rapidité, régularité, des bons centres placés, tout y est et beaucoup n’y croyaient plus. Le latéral gauche est l’un des seuls qui n’a rien à se reprocher en ce début de saison catastrophique des Red Devils. Il a même marqué son premier but en professionnel contre Leicester à Old Trafford.

“Il doit continuer comme ça, sa mentalité est bonne, sa discipline tactique a été très bonne et il a eu la puissance pour monter et marquer un but important pour nous.” José Mourinho après la victoire contre Leicester.

Physiquement, Luke Shaw a dû travailler de longs mois à la rééducation de sa jambe pour pouvoir avoir la chance de la réutiliser et jouer. Il a ensuite dû travailler à l’entraînement pour espérer avoir sa chance quelques minutes. Une fois sa chance obtenue, il a su la saisir. Et pourtant sa plus belle réussite est sur le plan mental. Revenir à ce niveau après avoir failli perdre l’usage de sa jambe, en ayant eu peur de la rechute et des contacts de longs mois, en n’ayant plus confiance en son corps et en perdant complètement le rythme et la mentalité de la compétition. Il devait également être très dur de voir ses coéquipiers s’entraîner, jouer sans qu’il puisse apporter sa pierre à l’édifice. Luke Shaw avoue même avoir eu recours à un psychologue ces dernières années, et avoir pensé à arrêter le football, s’il n’avait pas eu le soutien de ses proches durant tous ces mois.

Revenir à son meilleur niveau au moment où personne l’attendait, surtout sur le plan mental, est une grande réussite, peut-être même la plus grande de sa jeune carrière. Les supporters d’United, en reconnaissance de tout cela, lui ont offert le trophée tellement mérité de joueur mancunien du mois d’août.

Bien qu’il soit encore un peu tôt pour parler de retour, son histoire témoigne de la place importante que le mental a dans le football., au même titre que les qualités footballistiques et physiques. Si Luke Shaw a mis du temps à retrouver ce niveau c’est à cause de failles sur le plan mental, car jouer au football, il sait le faire et le fait depuis son plus jeune âge à Southampton.

Cerise sur le gâteau: Shaw est rappelé en sélection nationale et va enfin pouvoir tenter de prendre la place de latéral gauche que l’Angleterre lui promettait il y a quelques années. Un nouveau défi pour Luke Shaw qui devra également poursuivre ses efforts du mois d’août sur le long terme (l’article a été écrit avant sa blessure contre l’Espagne). Les supporters de MU y croient, et c’est une première victoire. 

L’auteur

Bento

Bento

Bento, 18 ans, français d'origine portugaise, tombé amoureux du Manchester United FC très jeune grâce à Cristiano Ronaldo et la génération 2008. J'espère vous rendre le plaisir que j'ai à écrire sur mon club.