Focus

Leicester City, la tête sur les épaules

Leicester City, autrement appelé The Foxes, fondé en 1884, sont habitants du King Power Stadium.

Les bleus et blancs menés par l’anglais Graig Sheakspear, ancien adjoint du connu de tous : Claudio Ranieri, ont une revanche à prendre sur leur saison d’après titre assez compliquée.

crédit: https://www.lcfc.com/

 

Une année compliquée

38 matchs, 12 victoires, 8 nuls et 18 défaites. Un tableau assez grisant pour l’équipe qui, la saison juste avant, avait touché les étoiles pour terminer en beauté et réaliser le plus grand exploit footballistique du royaume d’Angleterre.

C’est donc le 23 février 2017 que la désormais légende de Leicester, Claudio Ranieri, est démis de ses fonctions.

Qui pour reprendre l’intérim ? Shakespear, pas très expérimenté niveau coaching, il connaît la maison et avec un Ndidi en pleine explosion, les hommes du poète au training décrochent une 12ième place plus que correct vu la première partie de saison. Ce qui permettra au coach intérimaire de garder ses fonctions et de se voir offrir un contrat de 2 ans supplémentaires.

Du mouvement dans la tanière

Un début de mercato compliqué était annoncé du côté des Foxes, c’est avec une lettre de remerciement envers les fans que Riyad Mahrez le crie haut et fort, cet été, l’algérien veut aller voir si l’herbe est aussi belle ailleurs qu’à Leicester.

De bonnes semaines se sont passées et à quelques heures de la reprise, Mahrez continue à déclarer ses envies d’ailleurs mais n’a toujours pas bougé et son entraîneur compte, malgré tout, sur lui.

Contrairement a l’ailier, d’autres joueurs ont décoché leurs bons de sorties. Exit donc les Zieler, Kapustka, Wasilewski et Wagué.

Mais c’est surtout au niveau des arrivées que le club a été plutôt intelligent.
C’est donc, sans trop se poser de questions, qu’ils n’ont pas hésité à sortir le chéquier pour s’offrir le défenseur Harry Maguire venu d’Hull City pour concurrencer la défense devenant vieillissante.

Et c’est pas fini, en quête d’un nouveau défi, le capitaine du Sévilla FC, Vicente Iborra s’engage avec les renards pour 15 millions d’euros.

Le suivant est Jakupovic, lui aussi d’Hull City. L’expérimenté de 32 ans vient remplir le rôle de 3ième gardien.

Mais c’est juste après le suisse que Leicester va réaliser leur plus gros coup, en manque de temps de jeu et pas trop désiré par Pep Guardiola, Leicester met tapis sur Kelechi Iheanacho.
Pour finir la dernière recrue est George Thomas, la vingtaine, un bon potentiel, il débarque de Coventry City en League One.

Équipe type :

 

Objectif ? Mission stabilité.

S’implanter dans le noyau dur de Premier League et ne plus connaître le goût de la Championship, voilà l’objectif principal du club, avec plusieurs concurrents bien renforcer, une place dans le Top 10 risque d’être compliquée…
Mais pourquoi s’empêcher de rêver ?

L’auteur

Leicester City France

Leicester City France