Non League Football

Une Saison à Broadhurst Park – Episode 2

“You might see the motionless cloud of smoke hanging over a great town, and that was Manchester – ugly, smoky Manchester; dear, busy, earnest, noble-working Manchester”

Elizabeth Gaskell

En ce mois nuageux dans le Greater Manchester, le FC United abordait Octobre avec le couteau entre les dents après un mois de septembre délicat.

Une fin de mercato agitée

Et c’est d’abord du côté des transferts que les pensionnaires du Broadhurst ont commencé l’Automne. Lenehan, barré par la concurrence, laisse ses coéquipiers et reste pour le moment libre de tout contrat. 

Concernant les arrivées, Morgan Penfold rejoint les Mostonians pour un prêt de 3 mois en provenance de Barrow. Lors de sa présentation à la presse, le jeune ailier soulignait son appétence à jouer “attacking footballer” afin de “prendre [sa] chance et rentrer dans la boîte”. Le droitier devrait s’intégrer rapidement dans l’équipe afin d’apporter sa percussion, qualité manquante aux hommes de Reynolds en ce début de saison. Pour la petite histoire le natif de Whittlesey enchaîne déjà son 8e prêt, à seulement 21 ans !

Trois autres arrivées dans le Greater Manchester sont à signaler. Celle de Jordan Simpson en provenance de Bath City, milieu de terrain qui voulait rester « à un bon niveau » et donc accueilli « à bras ouvert » par Neil Reynolds qui cherche en lui un couteau suisse dans l’entrejeu.

Quelques jours plus tard, c’est au tour de Tre Pemberton d’être présenté. Le jeune joueur de 21 ans arrive en prêt des U23 de Stoke City et paraît « excité » comme il le dit lui-même a l’idée de retrouver son quartier natal de Moston. Le Mancunien qui « aime marquer des buts » a de la bouteille, il compte déjà 59 matchs de Premier League 2.

Enfin, en ces derniers jours de mercato c’est la surprise du côté du FC United avec l’arrivée de l’expérimenté Calum Woods pour renforcer l’arrière-garde des rouges et noirs. En effet, le natif de Liverpool amènera sans doute son expérience, lui qui a disputé plus de 300 matchs en professionnels, essentiellement du côté de Dunfermline, où il a remporté la deuxième division écossaise, et du côté de Preston North End et Huddersfield avec qui il a disputé les barrages de League One.

Un gros pedigree pour la recrue de dernière minute du FC United en la personne de Calum Woods – Crédits Photo : Fc-utd.co.uk

Un mois d’Octobre entre exploits et déceptions

Pour le premier match du mois, le FC United of Manchester se déplaçait en FA Cup à Ashton Under Lyne pour y affronter Curzon Ashton un pensionnaire de National League, soit une division au-dessus d’eux. 

D’entrée de jeu, les hommes de Reynolds poussent et à la suite d’un superbe débordement de Charlie Ennis, Linney trouvé parfaitement nettoie la lunette gauche de Theo Roberts. Mais la joie fut de courte durée puisque Morris pris dans son dos, laisse partir Waters qui crucifie Dan Lavercombe. La fin du premier acte de ce troisième tour de FA Cup fut relativement insipide sur le terrain trempé du Tameside Stadium. En seconde période, la domination du FC United s’accentue et Ennis sur un coup franc délivre les Red Rebels à la 71e minute. Linney s’illustre à plusieurs reprises par la suite, mais le score en reste là et le FC United, après une prestation collective de haute volée retourne dans ses quartiers à Moston, auréolé d’un nouveau scalp !

Neil Reynolds était aux anges après cette victoire contre les Nash, soulignant l’« investissement collectif » des « joueurs et du staff » pour proposer « une belle partition de football ».

Pour le troisième tour de FA Cup le FC United se voyait une nouvelle fois opposé à une division supérieure, en National League, Alfreton Town. Finalement 24 heures avant le coup d’envoi, la direction du club du Derbyshire déclarait forfait pour cause de Covid, ce qui les éliminait automatiquement de la compétition. La procédure de la fédération est, en effet, claire s’agissant des coupes nationales.

Après avoir passé un tour de FA Cup supplémentaire sans encombre (forfait d’Alfreton), le FC United se devait de nouer avec la victoire pour la première fois de la saison en Northern. Pour cela, les hommes de Reynolds devaient battre Stafford Rangers, le club des West Midlands.

Malgré leurs dernières places la saison dernière, les hommes de Jody Banim démarraient parfaitement le match. En effet, à la 27-ème alors que Lavercombe n’avait pas été inquiété jusqu’à présent, Dodd se fait déposer puis Potts est dépassé par Sebheh-Njie qui nettoie la lucarne.

Le FC United, dos au mur, se devait de réagir et après une superbe parade du gardien des Rangers sur un coup de casque de Doyle, c’est Linney absolument intenable, qui sur une de ses innombrables percées, décale Ennis qui se fait sécher en pleine surface de réparation. Le penalty marqué par lui-même, en plein milieu des cages de Lewis King. S’ensuit une domination outrageuse des Reds, conclue par un but de la tête de Cockerline et une superbe combinaison entre Linney et Dodd qui épose un centre millimétré sur la tête de Fowler. 

La joie de Neil Reynolds pour la première victoire du FC United cette saison – Crédits Photo : Fc-utd.co.uk

3 jours plus tard, les pensionnaires du Broadhurst recevaient Lancaster, 16e avec 5 points, et qui avaient fini 5eme l’an passé. L’entame est parfaite pour les Reds avec une superbe action collective, plus d’une dizaine de passes consécutives et une passe laser d’Ennis dans le dos de la défense pour Cockerline. Malheureusement, 5 minutes plus tard, les Dolly Blues égalisent, Morris étant pris dans son dos par Tom Kilifin qui finit tranquillement. Toujours très placide en fin de match, Reynolds souligna les nombreux « absents » et surtout la « fatigue après beaucoup de matchs » tout en mettant en avant le fait d’être « invaincu » et « toujours présent en coupe ».

Les matchs se suivent tous les 4 jours pour le FC United qui affronte Guiseley en 4e tour de FA Cup. Le club du West Yorkshire a battu Matlock Town 2-0 le tour précédent et une fois n’est pas coutume, évolue à l’étage supérieur.

On notera la présence de Hamza Bencherif, franco-algérien passé par le centre de formation de Guingamp et que GSTF avait interviewé en Mai dernier. Sous une pluie battante une magnifique chevauchée de Morris permet au FC United d’obtenir un penalty à la dixième minute de jeu, transformé par Ennis. Les hommes de Marcus Bignot n’abdiquent pas, bien au contraire, frappent le poteau et voient une de leurs tentatives repoussées sur la ligne. A la 35e minute, sur une pelouse plus que trempée, Guiseley égalise sur une passe en retrait de Griffiths à son gardien qui se voit freiner par l’eau et dont profite Wafula.

Les Lions passent le deuxième acte dans la moitié de terrain des Reds mais sur la seule incursion des locaux, Fowler décale Sinclair-Smith qui voit son tir être dévié et finir dans les filets de Brad Wade ! Le FC United atteint donc le First Round Proper et ce pour la troisième fois de son histoire ! La fin du match est sifflée et la communion entre les fans et les joueurs emmenés par Reynolds, jouant le rôle de capo pour lancer le kop chanter oh United FC, opère !

Le tirage au sort quelques heures plus tard verra le FC United affronter Doncaster Rovers pensionnaire de League One !!

Morris intenable malgré la pelouse détrempée du Broadhurst – Crédits Photo : Fc-utd.co.uk

Retour en championnat quelques jours plus tard pour le FC United qui se déplaçait dans le County de Tine and Wear près de Newcastle afin d’affronter South Shields, deux points devant au classement. Les Mariners avaient survolé la League la saison dernière et voulaient faire fort en battant le FC à domicile.

Malheureusement pour les hommes de Reynolds, malgré un superbe match proposé par les deux équipes, le FC United devait s’incliner pour la première fois cette année. En effet, alors que le FC United avait proposé une belle partition, ce sont les joueurs de Lee Picton et Graham Fenton qui remportent ce match après une superbe action collective conclue par Josh Gillies, devant les 300 spectateurs de la 1st Cloud Arena.

Le dernier match du mois opposait le FC United of Manchester à son voisin du North Yorkshire, le Marske United FC lors du troisième tour FA Trophy. À domicile, les hommes de Reynolds ont totalement loupé leur match contre un club du niveau inférieur dans cette compétition où seules les équipes semi professionnelles sont autorisées.

La rencontre avait pourtant bien commencé pour le FC qui malgré un effectif chamboulé (Doyle, Potts et Linney sur le banc), se voyait ouvrir la marque sur une tête de Jones. 6 minutes plus tard Boyes profitait des errements de la défense pour égaliser. Les visiteurs, sous un soleil radieux, développaient un jeu attrayant face aux locaux bien regroupés malgré leur division d’écart. Au retour des vestiaires Griffiths pensait prendre les devants, mais la barre repoussa son enroulé et c’est finalement Boyes qui doublait la mise à la 84e sur une erreur grotesque de Jones avant que Fowler pense faire le plus dur en ramenant le FC United à hauteur des hommes de Carl Jarrett. Malheureusement, c’est Marske qui aura le dernier mot en inscrivant un but durant le temps additionnel par l’intermédiaire de Mahoney et une frappe en pleine lucarne. 

Le FC United ne verra qu’un tour de cette prestigieuse et historique compétition. 

Les échéances à venir pour les pensionnaires du Broadhurst Stadium

Comme nous l’avions annoncé le mois dernier, novembre risque d’être un mois charnière pour le FC United of Manchester. En effet, actuellement à la 15e place de Nothern, à 7 points du premier barragiste et à 12 points du leader Basford, les hommes de Neil Reynolds se doivent de réagir. Avec 7 points en 6 matchs, il est donc grand temps de remplir l’escarcelle avec ce mois-ci 5 matchs à domicile (Warrington, Grantham, Stalybridge, Mickleover et Atherton Collieries) et 2 à l’extérieur (Buxton, Morpeth Town).

Même si l’on espère une qualification historique contre Doncaster Rovers, il y a fort à parier que le calendrier des Mostonians ne soit plus surchargé par les coupes nationales et leurs permettent donc de développer leur football et montrer qu’ils sont capables de viser plus haut comme ils ont su le faire en FA Cup en battant à trois reprises des clubs du niveau supérieur. 

Une affiche historique pour les Red Rebels – Crédits Photo : doncasterorvers.co.uk

The Red Rebels Culture

Chaque mois, nous nous penchons sur un aspect original de ce club unique et authentique que représente le FC United pour tous les amoureux du football populaire. Ce mois-ci, nous nous intéressons à la campagne #nodrainnogame portée par les supporters du club.

En effet, Manchester compte 143 jours de pluie par an et les précipitations s’apparentent à un problème majeur pour les clubs du Nord de l’Angleterre, spécialement ceux des divisions inférieures. Un match reporté pour cause climatique coûte environ 8 000 pounds au club et ce dernier prend le risque de voir certains de ses matchs tout simplement perdus sur tapis vert.

Le FC United connaît ainsi des problèmes de terrain détrempé depuis quelques saisons et cette année, le club et les fans (qui ne font qu’un dans l’organisation du club) ont décidé de mettre en place une campagne de crowdfunding pour éviter ces désagréments. L’objectif de cette campagne visait à réunir 15 000 pounds et ce dans un contexte difficile pour les fans et pour le club qui accuse une perte de 220 000 pounds dû au Covid.

Graham Byrne (@groundsmanM40) | Twitter
Graham Byrne, jardinier historique du club – Crédits Photo : twitter.com

Comme l’explique Graham Byrne le jardinier en chef du club, « La réparation des drains est la priorité numéro une » même s’il « reste encore beaucoup à faire. » Le coût d’entretien du stade est déjà de 25 000 pounds par an, mais il était nécessaire d’effectuer certains arrangements sur le terrain.

La campagne de Crowdfunding fût une réussite puisque la somme fut réunie en moins de 48 heures, alors que l’Angleterre traverse une période économique difficile ! Les fans des Red Rebels ont ainsi encore montré l’étendue de leur amour pour le club comme ils l’avaient déjà montré en 2014 lorsque ces derniers avaient levé plus de 50 000 pounds de fonds pour construire une salle de réception (qui a la particularité d’être ouverte à tout le monde). 

Aujourd’hui, la campagne de crowdfunding a dépassé la barre des 30 000 pounds ce qui montre la place que tient le FC United of Manchester dans le cœur des Mancuniens et des amoureux d’un football populaire et authentique.

Article précédent

Marcus Rashford, quand football rime avec politique

Article suivant

Teemu Pukki, l’oiseau doré

L’auteur

François-Théo

François-Théo

Amoureux du football anglais depuis sa plus tendre enfance et les matchs de PL sur TPS Star. Etudiant en stage à Manchester, bourlingue les samedis à 15 heures pour descendre quelques bières en assistant aux joutes de League One comme à celles de National League. Depuis sa participation à l'envahissement de terrain pour fêter le maintien de Rochdale en mai dernier, n'espère qu'une montée historique des Dale en Championship.