Day-Brief

Premier League – Episode 34 : Manchester City champion

C’est fait, Man City est champion d’Angleterre ! C’est l’information principale de cette journée. Mais à quatre matchs de la fin, la Premier League nous réserve bien des surprises. Southampton relégué ? Arsenal sans compétition européenne ? Burnley écrit-il l’histoire ? God Save The Foot n’arrive plus à dormir. Analyse.

Résumé du week-end

Nous l’analysons ci-après, mais l’information principale est le sacre de Manchester City ! Grâce à sa victoire sur Tottenham et à la défaite de Manchester United contre WBA, Kompany et ses coéquipiers deviennent les vainqueurs de l’édition 2017-2018. À part ça, Arsenal chute à Newcastle et se met en difficulté, voyant dans son rétroviseur Burnley qui revient à seulement deux points. Livepool est en pleine confiance et s’impose contre une équipe de Bournemouth impuissante. Everton tourne encore au ralenti en enregistrant le nul contre l’étonnant Swansea. Puis nous y revenons plus tard, Chelsea a été renversant contre Southampton, entretenant ses espoirs d’arracher la Ligue des Champions.

Résultats et classement

Man City est l’heureux champion d’Angleterre

L’équation était simple : si Man City bat Tottenham et Man Utd perd contre West Brom, les Citizens sont champions. Et bien, c’est chose faite. À Wembley, les hommes de Guardiola faisaient face à un Tottenham qui espère encore accrocher une seconde place et sécuriser la qualification en Ligue des Champions. Mais les Spurs n’y étaient pas, et logiquement le match est remporté par un Man City sorti de la crise après son élimination en Ligue des Champions et la défaite dans le derby de Manchester. Mais malgré cette victoire, Guardiola n’est pas encore champion. Il suffisait que Man Utd perde contre WBA. Et à la surprise générale, les Red Devils perdent contre la lanterne rouge du championnat. Quelle ironie : après avoir retardé le titre de leur voisin détesté, ils permettent à ce dernier de remporter le championnat à quatre journées de la fin.

Chelsea renversant, Southampton renversé

Olivier Giroud heureux d’avoir donné la victoire à Chelsea. (crédit : premierleague.com)

Comme une impression d’en finir au plus vite, comme une sensation de saison terminée, comme un sentiment de déception. Chelsea est, à la veille de cette journée, à 10points de la première place qualificative pour la Ligue des Champions que détient Tottenham. Et les Blues se déplaçait à Southampton, un club qui lutte activement pour sa survie en Premier League. Un match ô combien important pour les deux clubs. Mais les hommes de Conte démarrent très mal la rencontre contrairement aux Saints : Tadic ouvre le score à la 21ème minute perçant une défense apathique, puis Bednarek double la mise après la mi-temps. Oui, 2-0 à l’heure de jeu. La minute suivante, un homme entre sur la pelouse, un certain Olivier Giroud. Et là, c’est un tout autre match. L’ancien Gunner, aussi critiqué que le président de la République, est un as pour répondre aux critiques. Son entrée en jeu a changé la physionomie du match, Chelsea repasse à quatre défenseurs et impose son jeu. En l’espace de 8 minutes, Chelsea marque à trois reprises à l’aide d’un doublé de l’attaquant français et d’un but d’Eden Hazard. Renversant Chelsea, renversé Southampton qui ne parvient pas à revenir dans cette rencontre. Victoire inespérée pour l’un et défaite alarmante pour l’autre. Chelsea revoient à 7points de la quatrième place et prend ses distances sur le 6ème, Arsenal.

Burnley, l’espoir d’Europe

Pendant ce temps, on oublie bien trop un autre club qui peut jouer les troubles-fête pour la qualification en compétition européenne. Pourtant, Burnley se fait remarquer. Dans la meilleure saison de l’histoire du club en Premier League, Sean Dyche et ses hommes font preuve d’une impressionnante régularité. Ils recevaient Leicester, 8ème qui pouvait rattraper son adversaire du jour, alors 7ème. Dès les 10 premières minutes, les Clarets assoient leur domination avec deux buts signés Chris Wood et Kevin Long. Avec une défense de fer, ils parviennent à remporter la rencontre 2-1. Le coach, tout récemment récompensé du tire de meilleur manager du moi de mars, offre un vent d’espoir au club pour se qualifier en Europa League. Oui, Arsenal, 6ème, s’est incliné sur la pelouse de Newcastle et se retrouve à seulement deux points devant Burnley. Rien n’est joué, et dans le calendrier des 4 dernières journées, un match sera bien intéressant à suivre : Arsenal vs. Burnley.

L’homme de la journée

C’est peut-être du chauvinisme, mais Olivier Giroud est l’homme de cette journée selon nous. Un supersub, entré à l’heure de jeu pour sauver son équipe d’une nouvelle désillusion en championnat. 10 minutes après son entrée, il réduit le score sur un service de Marcos Alonso. Entre temps, Eden Hazard égalise dans une rencontre qui tourne à la renverse. Puis l’attaquant français donne l’avantage à Chelsea à la 78ème minute. Et le chant des supporters de Chelsea qu’on entendait déjà souvent à l’Emirates …

Le but de la journée

Qui d’autre que Mohamed Salah ? Alors ce n’est pas le plus beau but qu’on ait jamais vu, mais il s’agit ici de mettre en avant une chose incroyable : il a inscrit son 30ème but en Premier League, c’est le premier jouer africain à le réaliser. Saison exceptionnelle.

La décla’ de la journée

Guardiola après la rencontre au micro d’un journaliste :

J : “Allez-vous regarder le match de Manchester United demain ?”

G : “Non je jouerai au golf.”

Il a probablement appris la victoire en Premier League avec une casquette et des gants …

L’auteur

Benjamin

Benjamin

Fan inconditionnel d'Arsenal depuis la douloureuse finale européenne au stade de France en 2006. Attend impatiemment la gloire retrouvée d'un club forgé par la légende Arsène, enfin parvenu à tourner la page. À la fois procrastinateur et salarié de l'Education Nationale, fan de séries et musicien à ses heures perdues.