Day-Brief

Premier League – Épisode 07 : La suprématie de Manchester continue

God Save The Foot revient pour toi sur la dernière journée de Premier League. Manchester dans l’échappée, Londres dans le peloton et un gruppetto inquiétant, la course en Premier League est bien lancée.

La 7ème journée en résumé

19 points, une différence de buts très positive et des attaques de folie, les deux clubs de Manchester se détachent du peloton en prenant quelques longueurs d’avance sur les Londoniens de Tottenham, Chelsea et Arsenal. Les Citizens remportent la victoire à Chelsea (voir ci-après) et les Red Devils se sont permis une promenade de santé contre Crystal Palace, emmenés par un Fellaini des grands jours.

Burnley profite de sa belle victoire contre les décevants Toffees d’Everton pour passer devant les Reds de Liverpool, tenus en échec par un ancien de la maison, Benitez et sa troupe de Newcastle. West Brom enchaîne les matchs sans victoires, pourtant proche d’en finir avec cette série mais c’était sans compter sur un Watford surprenant qui égalise à la 95ème minute.

Un peu plus à l’arrière, West Ham profite des défaites de ses adversaires directs pour se hisser à la 15ème place, seul vainqueur des 7 équipes du bas de tableau. Une différence de -17, 0 points pris et surtout 0 but marqué, Crystal Palace pourrait entrer dans l’histoire de la Premier League, mais du côté obscur. Everton s’engouffre dans une partie de classement loin des ambitions affichées lors du mercato. La trêve est arrivée, on peut souffler, en espérant que ces coachs en difficulté puissent retrouver quelques ressources pour ne pas sauter.

Résultats et classement

L’équipe type de la semaine

L’homme de la 7ème journée : Harry Kane

Il marqué plus de buts que 7 équipes en Premier League en 2017, il a marqué 13 buts en Septembre pour son club et sa sélection, il en est à 25 équipes victimes de ses buts en Premier League … Bref, on peut déplorer nombre de statistiques qui impressionnent, mais pour sortir de ce prisme, on doit voir en Harry Kane un attaquant complet. Contre Huddersfield lors de cette 7ème journée, il a impressionné par ses mouvements, sa facilité à se créer des occasions. Certes, la défense du promu n’a pas volé bien haut, mais force est de constater que l’attaquant anglais est en pleine bourre, en pleine confiance, au grand bonheur de Pochettino. C’est véritablement l’homme de la journée, et c’est parti pour ne pas être la seule fois …

Le but de la semaine

Sans aucun doute, le but de De Bruyne contre Chelsea lors de ce choc que nous allons analyser brièvement ci-dessous.

Manchester City vainqueur du choc

C’était l’affiche du week-end, une confrontation entre deux prétendants au titre, Chelsea vs. Man City. À Stamford Bridge, Chelsea avait gros à jouer : rattraper son retard face aux deux Manchester. Les Citizens comptaient des absents de son XI tels que Mendy et Aguero, victime pour le dernier d’un accident de voiture. En face, les Blues n’ont pas pu compter sur Morata bien longtemps, sorti sur blessure avant la mi-temps. Man City domine le match en termes de possession et d’occasions, mais Chelsea parvient à se montrer dangereux. Le tournant du match, il est ci-dessus : le but de Kevin De Bruyne récompense les efforts de ses coéquipiers et au final assure une victoire très importante pour le titre. Quant à Chelsea, ça fait 8points de perdus à domicile cette saison (4 matchs), attention.

Du plomb dans l’aile à Swansea

On en avait discuté dans le podcast de la 6ème journée de Premier League, mais Swansea inquiète. La dernière victoire des Swans remonte au 26 août contre Crystal Palace. Depuis, c’est un point encaissé en 4 matchs et une défaite décevante contre West Ham lors de cette 7ème journée. On a du mal à comprendre les choix de Clement, manager de l’équipe. Est-il en liaison psychique avec son ancien compagnon de route, Carlo Ancelotti ? Est-ce lié ? Sans blaguer, Clement avait de quoi faire avec une équipe sur le papier assez alléchante, produit d’un mercato intéressant. Mais dans le football, l’équipe prime, et les individualités peinent à s’y fondre. Alerte Swansea, il y a du plomb dans l’aile (vous l’avez ?).

La déclaration de la semaine : « The Harry Kane Team »

Bien. On aime beaucoup Guardiola, pour sa carrière en tant que joueur et en tant qu’entraîneur. Il a beaucoup gagné avec des équipes de classe mondiale. Mais, qui est-il pour parler de la sorte de Tottenham, une équipe que Pochettino a reconstruit ? Prenez-le comme vous le voulez, mais pour vous, est-ce maladroit ?

https://twitter.com/HaytersTeamwork/status/914751316978753537

L’auteur

Benjamin

Benjamin

Ne jure que par Arsenal et appellera sa fille Mesut quoi qu’il arrive, heureusement pour elle qu’il est moins fan de Coquelin ou Monréal « Nacho, viens manger ». Il a le niveau de Petr Cech à la batterie, aux buts, il est plus Ali Ahamada. Salarié de l’éducation nationale, son rêve est d’apprendre à Franck Ribéry que la table de multiplication n’est pas un truc sur lequel on mange. Il aimerait vendre Arsène Wenger à la brocante de Gavarret-sur-Aulouste, une commune du Gers.

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *