Day-Brief

J5 – Des buts, en veux-tu en voilà

4856422
Le soleil est radieux en Premier League, n’est-ce pas Citizens ? (Crédit : premierleague.com)

36 buts, des rencontres de dingue, la Premier League a envoyé du pâté ce week-end. Des surprises, des certitudes, des doutes, on te dévoile ce qui nous a marqué pendant cette cinquième journée du plus beau championnat du monde. Let’s go !

La perf’ du week-end

607514078
Etienne Capoue, l’homme du début de saison des Hornets. (Crédit : premierleague.com)

Difficile à dire en réalité, il y a eu plusieurs grosses perf’ ce week-end. On va tout de même retenir la performance qui a fait le plus parler, celle de Watford. Le club d’Elton John recevait ce dimanche Manchester United, sortant de deux désillusions (Manchester City et Feyenoord), qui se devait de se refaire une santé. Et bien, plouf. C’était sans compter sur une équipe de Watford de plus en plus rodée pour le succès en Premier League. Après un début de saison compliqué, Mazzarri réussit enfin à appliquer son système et sa tactique à ses joueurs, et ça marche plutôt bien. Son 3-5-2 à l’italienne devait faire face aux Reds Devils morts de faim (contrairement au match d’Europa League), qui démarrent le match de la bonne manière. Mais les erreurs défensives et le manque d’agressivité punissent les Mancuniens. Par qui ? Par Etienne Capoue bien-sûr. 34ème minute, Janmaat à la baguette pour un nouveau but du français, son quatrième de la saison. Par la suite, Manchester United n’y arrive toujours pas, et malgré l’égalisation de Rashford à la 62ème, Watford arrache une grande victoire dans les 10 dernières minutes par Zuniga et sur penalty par Deeney. Il y avait tout : confiance, courage, agressivité, cohésion d’équipe, placement tactique, justesse technique. Franchement, on a adoré la performance des Hornets. Ca te donnes envie de les prendre au prochain Football Manager, non ?

Klopp, l’homme des grands matchs

gettyimages-606508686
Un but à l’image de son début de saison : étincelant. Henderson, capitaine des Reds. (Crédit : premierleague.com)

Il y avait un choc ce vendredi, et ce n’était pas mal puisqu’on pouvait le suivre en clair sur Numéro 23, à défaut de négocier les chaînes SFR Sport avec les autres opérateurs. ChelseaLiverpool. Le match était tout simplement génial, le rythme était intense, les occasions se succédaient, on ne pouvait pas penser à finir avec un match vierge ce soir là. Dès la 17 ème minute, Coutinho offre un caviar incroyable à Lovren, l’homme cyclope, qui fait trembler les filets d’une reprise de volée imparable. 36ème minute, le but du week-end. Henderson te dépose le ballon en lucarne à 30-35 mètres du but, magistral. A la mi-temps, Stamford Bridge est bouche bée. Liverpool domine au score et dans le jeu, Chelsea est méconnaissable, pas assez juste, pas assez mobile ; on a vu cependant un N’golo Kanté omniscient et omniprésent, c’était incroybale. Dès la reprise, les Blues repartent de l’avant et c’est déjà bien mieux. Les Reds restent dangereux sur leurs contre-attaques mais l’objectif est maintenant de tenir le score. Après un travail incroyable de Matic, Costa réduit le score à l’heure de jeu, les Blues gagnent en confiance. Mais il n’en est rien, puisque le score final reste à 2-1 pour les hommes de Jurgen Klopp qui ont sû résister face à un Chelsea impuissant. Bon début de saison pour Liverpool malgré leur calendrier très compliqué. Ejaculateur précoce ? Nous verrons bien.

Des scores fleuves

gettyimages-607304744
Tu n’as pas encore vu le but de Xhaka ? Et bien qu’est-ce que tu attends ? Fonce. (Crédit : premierleague.com)

4 équipes ont scoré à quatre reprise ce week-end. Arsenal d’abord, qui gagne sur la pelouse de Hull City 4-1 grâce à un Sanchez des grands jours, grâce au rouge de Livermore dès la 40ème minute, grâce au but monumental de Xhaka, qui en célébration proteste la décision de l’UEFA de refuser sa demande de jouer pour le Kosovo. C’était pas non plus extraordinaire, mais Arsenal a dominé les débats. Le grand favori, Manchester City, a déroulé 4-0 contre Eddie Howe et les coéquipiers de Jack Wilshere. Bournemouth a été inoffensif ou presque, et Pep Guardiola en a profité pour lâcher sa première pique à Mourinho : « Bournemouth est l’équipe la plus joueuse qu’on a affronté. » Dans le même temps, c’est la joie à West Brom qui plante 4 buts aux hommes de Slaven Bilic. 11 buts encaissés en 3 matchs, la défense des Hammers est complètement à l’ouest. Danger messieurs. Enfin, Crystal Palace enchaîne une 4ème rencontre sans défaite (TTC) par une victoire sans appel 4-1 contre Stoke City, le club en crise où Mark Hughes va devoir revoir ses plans avant de se faire virer du club. C’est un monde bipolaire en Premier League, des clubs chauds comme la braise, d’autres en début de crise, si ce n’est plus.

Tottenham et Everton en forme, Southampton et Leicester lancés

2016-09-18t133230z_117207150_mt1aci14615311_rtrmadp_3_soccer-england-cry-stk
Scott Dann pour le 2-à. Efficacité maximale pour Crystal Palace. (Crédit : premierleague.com)

Dans les autres rencontres, le parcours d’Everton ne passe pas inaperçu. C’est certainement l’une des équipes les plus séduisantes et les plus parées en ce début de saison. Ronald Koeman est très fort en ce qui concerne la beauté du jeu, et bien en plus de ça, c’est très efficace. Les Toffees, malgré un début de match compliqué face à Middlesbrough, parviennent à inscrire 3 buts et remporte les 3 points lors d’un match dominé. Beau cadeau pour la 600ème en PL de Gareth Barry, buteur de la rencontre. Egalement, les Spurs assurent par le plus petit des scores, mais le problème est la finition. Comme contre Monaco, les attaquants londoniens ne parviennent pas à finir les actions. En plus de cela, Kane se blesse à la cheville. Un attaquant se blesse, l’autre inscrit son nom en Premier League. Slimani, tout juste arrivé à Leicester, score pour la deuxième et la troisième fois de la semaine contre Burnley, impuissant face aux champions en titre enfin lancés. Enfin, Southampton, après nous avoir régalé en Europa League jeudi, renoue avec la victoire en Premier League après des débuts difficiles. C’est grâce à l’incontournable Charlie Austin que les Saints gagnent 1-0 à domicile contre Swansea, une équipe qui a bien du mal à jouer cette saison.

En bref, on vous conseille fortement de choper du papier essuie-tout suffisamment épais, de vous mettre devant votre écran et de revoir les buts de ce week-end, notamment ceux d’Henderson et Xhaka qui se disputeront au concours du plus beau but du mois, voire de l’année. En attendant la 6ème journée, l’EFL Cup retrouve ses droits cette semaine.

👉 Classement et résultats 👈

L’auteur

Benjamin

Benjamin

Fan inconditionnel d'Arsenal depuis la douloureuse finale européenne au stade de France en 2006. Attend impatiemment la gloire retrouvée d'un club forgé par la légende Arsène, enfin parvenu à tourner la page. À la fois procrastinateur et salarié de l'Education Nationale, fan de séries et musicien à ses heures perdues.