Day-Brief

J12 – Renaissances

gettyimages-624367120
Temps pas terrible sur les pelouses, mais Klopp il est content. (crédit : premierleague.com)

Ce qui est bien en Premier League c’est que même quand les gros sont pas terribles, il y a des joueurs sur le retour qui font gagner leur équipe, Yaya Touré, Harry Kane, Olivier Giroud… Analyse de la 12ème journée de la Premier League.

La perf’ du week-end

624353866
Anichebe et les siens se sont transformés en ce mois de novembre. (crédit : premierleague.com)

Sunderland ! Oui vous ne rêvez toujours pas, comme à Bournemouth lors de la dernière journée, c’est le 150ème but de Jermain Defoe en Premier League (devenant le 8ème meilleur buteur de l’histoire du championnat) et le doublé de Victor Anichebe qui donnent la victoire aux Black Cats. David Moyes a fini de vouloir jouer au foot et comme à Bournemouth, il a profité des errements défensifs des joueurs de Hull City qui n’ont été bons dans aucun compartiment. Avec un back four qui a enfin une cohérence et surtout un Didier Ndong en feu (51 passes réussies sur 59 et 2 interceptions), on a une défense solide qui se met en place et qui calfeutre les trous en ce temps de grand froid dans le Nord de l’Angleterre. Devant, Anichebe et Watmore tournent autour de l’increvable Defoe, résultat : la permutation des ailiers a fait tourner la tête aux milieux de Hull City (positionné sur l’aile gauche Anichebe se retrouve à droite sur les deux buts). De l’autre côté, Hull City avait le ballon, mais à aucun moment ne s’est montré dangereux et n’a montré une réelle détermination pour remporter ce match ou quand Michael Dawson perdait son rein face à Defoe. Deuxième victoire d’affilée et méritée pour Sunderland qui se donne de l’air, alors qu’Hull City, après un excellent début de saison n’y arrive plus, attention à la chute….

Les gros gagnent sur le fil

gettyimages-624370166
Yaya Touré n’est pas mort. (crédit : premierleague)

Manchester United 1-1 Arsenal : Choc de cette journée, il n’a pas tenu toutes ses promesses, chose assez rare pour être soulignée. Les Mancuniens qui avaient fait une excellente 1ère mi-temps face à Swansea lors de la précédente journée devaient se rassurer face à Arsenal qui devaient engranger des points dans la course au titre. Plus que ça, c’est un match entre les deux meilleurs amis Mourinho et Wenger, on pouvait s’attendre à une ambiance électrique, au lieu de ça, Manchester United a dominé Arsenal et les locaux ont vendangé comme le font si bien les vignerons bourguignons. Le joli but de Mata leur a fait espérer la victoire jusqu’au moment où Olivier Giroud marque de la tête son 8ème but de la saison en 9 tirs cadrés.

Tottenham 3-2 West Ham : Il y a de belles histoires en Premier League, on va vous raconter celle d’Harry Winks. Le minot formé au club marque sur sa 1ère titularisation dans un derby londonien, solide et mature il a fait oublié pendant quelques instants la révélation de la saison dernière, Dele Alli qu’il a remplacé pour l’occasion. Mais ça ne suffit pas, West Ham menait 2-1 à la 86ème, mais l’Ouragan Kane profite d’un coup du sort pour y aller de son doublé (et de son 17ème but en 16 derbys londoniens) alors que les Hammers avaient parfaitement joué le coup jusque-là. Dommage. Tottenham demeure la seule équipe invaincue de la saison en championnat mais n’arrive toujours pas à régler ses écueils défensifs.

Crystal Palace 1-2 Manchester City : “Yaya yaya yaya yaya yaya Touré !” On entendait ce chant à Londres après la victoire des Citizens face aux Eagles, pour preuve, les géants ne meurent jamais et ce géant Yaya Touré est revenu dans l’équipe première après une longue dispute avec Pep (pour une embrouille avec son agent). Le premier but est somptueux et le second est un coup de chance qui a fait pleurer Connor Wickham, un ex-espoir anglais tombé trop tôt qui est entré en jeu à la mi-temps à la place d’Andros Townsend (dans le même cas que le premier). Comme Tottenham, les Citizens gagnent sur le fil grâce au doublé d’un revenant plus vivant que jamais.

Southampton 0-0 Liverpool : Les Reds sont sûrement unes des équipes qu’on a le moins envie de jouer avec Chelsea en ce moment. Après les valises mises à Hull City, Crystal Palace et Watford, les joueurs de Liverpool voulaient réitérer leur performance et faire la même dans le Sud de l’Angleterre. Claude Puel a rigolé et a même aligné Sofiane Boufal titulaire pour la première fois de la saison ! Gros soucis d’efficacité des Reds qui n’ont cadré que deux frappes sur 15 (bon Southampton n’en a cadré aucune sur 3) et Sadio Mané a souffert face à Virgil van Djik, l’homme en forme en ce moment chez les Saints qui se rassurent avant la rencontre en Europa League ce jeudi.

624636332-2
Le nouveau leader de Premier League sourit, et c’est logique. (crédit : premierleague.com)

Swansea 1-1 Everton : Les Toffees devaient à tous prix se rattraper après la fessée prise par Chelsea lors de la dernière journée, ils l’ont fait sur la deuxième mi-temps (la seule qu’ils ont joué en fait). Démarrage trop lent (une seule occasion : un joli coup franc de Barkley à la 39ème) face à des Swans relégables qui profitent d’un penalty marqué par le viking Siggy qu’il a provoqué pour prendre l’avantage à la mi-temps. Match terne, les Swans attendent les Toffees qui ne font plus d’étincelles, sauf sur ce coup de tête de Coleman pour l’égalisation. La frappe de Bolasie aurait pu donner la victoire aux siens, mais Amat était là pour la sauver sur la ligne. Everton va devoir rapidement se reprendre au risque de dégringoler au classement vu comment les choses vont vite en Premier League.

Middlesbrough 0-1 Chelsea : Chelsea marche sur la Premier League en ce moment, on pouvait s’attendre à une large victoire mais les Blues ont été malchanceux et se sont heurté à un bon travail défensif de la part de Boro. Il y a deux barres pour Pedro, des grosses occasions mais le sort n’a pas voulu donner plus de buts. Les locaux se sont montrés trop maladroits à l’image de la frappe totalement manquée de Gaston Ramirez ou les erreurs d’Adama Traoré. Le but vient du meilleur buteur de la Premier League, Diego Costa, qui a parfaitement senti le coup dans une défense de Boro arrêtée qui était quand même excellente. Chelsea sort de cette rencontre seul leader, on ne sait pas où ils vont s’arrêter.

Le Baromètre : mais que fais-tu Leicester ?

624370172
Leicester, le grand écart. (crédit : premierleague.com)

Watford 2-1 Leicester : Match plié en 15 minutes chrono. Capoue marque son 5ème but en championnat dès la 1ère minute et Roberto Pereyra met le 2-0 à la douzième minute. Riyad Mahrez marque sur penalty 3 minutes plus tard, et ensuite ? Rien, aucune envie de rébellion, trop de déchets techniques dans les passes quand les champions en titre ne sont pas maladroits face aux buts de Watford. L’équipe de Walter Mazzarri a amplement mérité sa victoire et pointe à la 8ème place, c’est eux les Leicester de cette saison ?

Stoke City 0-1 Bournemouth : Toujours aussi solides, les Cherries continuent leur marche en avant même après le coup d’arrêt face à Sunderland. Beau jeu parfois, moins bon à d’autres moments, le but vient d’une belle tête de Nathan Aké qui marque pour la 1ère fois pour sa 1ère titularisation. En face, les Potters n’ont à aucun moment montré qu’ils pouvaient remporter ce match, que ce soit la tête de Bony, le penalty généreux loupé par Bojan ou encore la frappe de Shaqiri. Jack Wilshere aurait même pu mettre le 2-0 en fin de match sur une jolie frappe enroulée si le ballon n’avait pas heurté le poteau. Les cerises sont 10èmes et semblent attachées à cette place.

West Brom 4-0 Burnley : Entre Watford et Burnley, c’est West Brom qui est à la 9ème place. Ils auraient pu être la perf’ week-end mais Sunderland revient vraiment de très loin, désolé pour les fans des Baggies… Parce qu’ils ont livré une véritable performance et on a pu constater le côté perfectionniste de Tony Pullis qui a tué le match en moins de 40 minutes. Darren Fletcher a marqué (c’est un évènement), James Morrison a joué “Light My Fire” des Doors avec les passes lumineuses et son joli but et Salomon Rondon a prouvé qu’il a déjà remplacé Saido Berahino. (Le Vénézuélien est impliqué dans 16 buts dont 12 inscrits de son chef depuis le début de l’exercice précédent, deux fois plus que n’importe quel autre coéquipier).

👉 Résultats et Classement 👈

Article précédent

Alexis Sanchez, la nouvelle star d'Amérique Latine

Article suivant

Day 5 - Loin du Brexit

L’auteur

Ilhan

Ilhan

Ilhan, c’est avant tout un mélange. Le prince de sang-mêlé anglo-turc. Ses parents ont fait un featuring avec Hagrid et Sandro pour le procréer. Sa barbe, c’est Marouane Fellaini. Ne jure que par Tottenham. Apporte sa voix quand il s’agit de parler de foot, et nostalgique de Gary Lineker, Paul Scholes et Mido. C’est aussi un fêtard 5 étoiles. Footballistiquement, son foie est un condensé de George Best et de Paul Gascoigne. Il aimerait mourir dans le rond central de White Hart Lane en jouant à FM.