Day-Brief

J1 – La reprise

Conte

C’est bon, la Premier League a ré-ouvert le bal ce week-end. Coup d’œil sur cette première journée.

La perf’ du week-end 

Klopp
Le collectif

Liverpool a fait forte impression. Après un début de match timoré, les Reds ont lâché les chevaux pendant 20 minutes, de la fin de première mi-temps jusqu’à l’heure de jeu, pour ravager la défense d’Arsenal. Les 4 buts ont été merveilleux. Arsenal a retrouvé des ressources, mais la paire Chambers-Holding a été bousculée. Duel de 2 équipes inégales, Liverpool a mieux concrétisé son temps fort.

Le baromètre du week-end 

  • Chelsea démarre bien. Ça s’est joué à pas grand chose, mais Chelsea a fait le boulot pour sa saison du rachat. Des réglages à faire mais des promesses. Y’a eu de bonnes séquences offensives. Hazard a scoré sur pénalty et s’est montré très remuant. Kanté a gratté son lot habituel de ballons (9 au total). West Ham a été un peu trop gentil pour espérer mieux.
  • Hull
    Le gros coup d’Hull

    Hull, la putain de surprise. De la vaillance, beaucoup d’envies, oui, Hull City a fait plaisir à voir. En dépit d’un intersaison
    supra mouvementé, les Tigers de Phelan ont sorti le gros match nécessaire. Débuter par une défaite aurait tellement plombé les têtes. La défense expérimentale Livermore-Davies a bien tenu le choc Vardy-Mahrez, très peu en vue. On sent que c’est limité mais le coeur y était, c’est bien là l’essentiel. Bien joué.

  • Les débuts propres de United à Bournemouth. Une victoire sans encombre ou presque après un premier acte délicat. Ibra a remarqué, Rooney s’est montré aussi décisif, tout comme Mata, que Mourinho va peut être un peu plus considérer désormais.
  • La chute de Leicester. Le champion en titre a loupé sa première marche à Hull. La mise en route a été difficile, Hull a pas laissé souvent d’espaces, terrains de jeu favoris de Vardy et Musa. Mahrez a souvent voulu forcer la décision, sans résultat. Et pourtant, les Foxes ont eu les occas’ en fin de première mi-temps, échouant devant l’héroïsme des défenseurs d’Hull City. Une première manquée, sans saveur.
  • lamela
    Lamela de la tête s’il vous plaît

    Tottenham et sa première mitigée. On a pas été emballé par la première heure de Tottenham. Everton a bien fait chier les Spurs avec le nouveau système de jeu et les nouveaux principes insufflés par Koeman. Une projection rapide, des coups de pieds arrêtés redoutables, Baines a aligné pas mal de centres. Tottenham a égalisé contre le cours du jeu, profitant de la baisse en régime des Toffees sur le plan physique. On a kiffé Gueye au milieu.

Et sinon, dans les matchs dont tu as oublié l’existence, Crystal Palace a débuté de la pire des manières par une défaite 1 à 0 face à West Brom. Une tête de Rondon, à peine cliché. Middlesbrough a pris un point encourageant face à Stoke, Negredo a marqué de la tête, là aussi, à peine cliché. Pour sa première, Claude Puel a vu son équipe de Southampton manquer d’efficacité face à Watford. 1 partout, 24 tirs, 6 cadrés. Swansea s’est logiquement imposé à Burnley sur la plus petite des marges, 1-0.

Les grands débuts de Pep

Guardiola
Soulagé

En fait, tous les matchs étaient attendus avec la grosse migration d’entraîneurs mais celle de Pep Guardiola était particulièrement scrutée. Une maîtrise de ouf, de la nouveauté tactique, des tentatives mais un succès minimal, acquis presque sur fil. Sunderland a fait quelques sorties intéressantes. La patte Guardiola est déjà présente, on va voir du vrai foot, avec des risques, ça va être très sympa et pas chiant du tout, c’est sûr.

Les joueurs “distingués” du week-end 

Le plus fort : Philippe Coutinho. Ultra-bouillant. Tu te demandes comment ses petites gambettes peuvent envoyer de tels missiles. Un coup-franc lunaire pour le premier but, une reprise conquérante et quelque peu chanceuse pour le deuxième. Proche du triplé. Il a pas tout réussi mais a régalé dans certaines phases de conversation.

costa
Diego Costa, le retour

Le plus chatteux : Diego Costa : Un jaune pour contestation d’une décision arbitrale, rien pour un tacle en retard sur Adrian digne d’un train de la SNCF. Personne n’a compris la mansuétude de Mr Taylor. Diego Costa a eu très chaud, et c’est lui qui donne la victoire aux Blues à la 88ème minute. Un fait de match qui a eu son importance.

Le joueur pas connu qui nous a tapé dans l’oeil : Sam Clucas. Alors c’est pas parce qu’il est roux. C’est pas de la discrimination postitive non plus. Le milieu d’Hull a sorti un très bon match. Un gros gros volume de jeu, des récupérations à gogo (11 ballons récupérés), un pied gauche qui a fait un bien dingue, toujours juste, dans le bon tempo, dans le sens du jeu. Agréablement surpris.

— Mhedi M.

 

L’auteur

Mhedi

Mhedi

Ne jure que par le foot et sa majesté Zinedine Zidane, et a d’ailleurs considéré ses belles années de fac validées à 10 comme une vraie réussite. Voulait être ornithologue, en passe de devenir éclusier professionnel. Aime le beau jeu, la pizza 4 fromages, Laurent Baffie et la vie en général. Adore procrastiner, une qualité qui passe toujours bien dans un C.V. A grandi dans l’Yonne mais n’en porte aucune séquelle, et du coup, voue un culte à Guy Roux, Luigi Pieroni et Bonaventure Kalou. Aimerait voir Tony Pullis entrainer le Barça, histoire de rigoler.