Day-Brief

J-32 – Bientôt le sprint final

Andros, la force du fruit. (Crédits : premierleague.com)

Alors que la lutte pour le maintien est entrain de se décider, celle pour l’Europe continue d’être toujours aussi indécise, toutes les équipes du Top 7 (oui maintenant on parle d’Everton) ont gagné, sauf une, on vous laisse deviner laquelle.

Le Top 7, 6 gagnants, 1 perdant

Bournemouth 1-3 Chelsea

Les Blues ont eu très chaud à Dean Court, bien que menant dès la 20ème minute grâce à un formidable Eden Hazard (4ème but en 5 matchs de championnat) ils se sont confrontés à une teigneuse équipe des Cherries à l’image d’Harry Arter qui n’a pas lâché N’Golo Kanté d’une seule semelle. Mais ce qui a (encore) fait la différence pour les Londoniens ce sont les latéraux, Marcos Alonso, auteur du troisième but sur un somptueux coup-franc et Victor Moses, impérial, qui montre qu’il est indéboulonnable à son poste. Bien que défaite, Bournemouth est à 7 points devant le premier relégable et peut tranquillement envisager de prolonger le bail en Premier League pour la saison prochaine avant son déplacement chez les Spurs. 7 points, c’est aussi ce qui sépare Chelsea de ces mêmes Spurs, sauf que là, les Blues ne se montrent pas aussi sereins et vont devoir attendre encore avant de célébrer le titre, ça commence par le match à Old Trafford ce week-end. On peut quand même parler de « champion en puissance » pour Chelsea hein.

Tottenham 4-0 Watford

Tottenham à domicile, vous connaissez la musique. les Spurs n’ont pas perdu de points à domicile depuis la 10ème journée (vs Leicester, 1-1), depuis c’est un sans faute et ce n’est pas Watford qui allait proposer une véritable opposition. Les Hornets qui ont assuré leur maintien en restant sur deux victoires d’affilée se présentaient à White Hart Lane avec l’objectif de ne pas perdre de points. C’est chose manquée, les Spurs (qui ont eu du mal à débuter le match) ont ouvert le score à la demi-heure de jeu sur une friandise de Dele Alli, avant qu’Eric Dier ne mette le deuxième. Les deux derniers sont pour Heung-Min Son, on dirait même que la Corée du Nord va déclarer la guerre à la Corée du Sud si Son continue de marquer. Toujours sans Harry Kane (qui pourrait fait son retour face à Bournemouth) Tottenham met une fessée aux Hornets et reste le seul et unique adversaire de Chelsea, on ne sait pas si les Spurs regardent devant ou derrière au classement mais ce qui est sûr c’est qu’ils sont bien là.

Son, le meilleur rempart face à la Corée du Nord. (Crédits : premierleague.com)

Stoke City 1-2 Liverpool

On a longtemps eu peur du côté des Reds lors du déplacement à Stoke City. Une première frayeur dès la 3ème minute avec Shaqiri qui a vu son but refusé signalé hors-jeu. Liverpool s’installe progressivement dans le camp adverse et avec l’ouverture du score des Potters par Jonathan Walters, on a cru voir ls scénario déjà vu trop de fois cette saison des Liverpool qui sombrent face aux petits. Mais cette fois, les Reds ont montré qu’ils n’avaient plus le temps de niaiser et c’est grâce au duo brésilien Philippe Coutinho puis Roberto Firmino et sa jolie frappe que hommes hommes de Klopp se sont imposés. 3èmes, deux points devant City qui compte un match en moins, Liverpool continue d’être uns des principaux candidats à la Champions League même si rien n’est encore fait.

Manchester City 3-1 Hull City

Hull City qui va beaucoup mieux depuis que Marco Silva est à sa tête (seuls Chelsea, Tottenham et Everton ont pris plus de points que les Tigers depuis son arrivée) qui se déplace à l’Etihad Stadium avec pour objectif de s’éloigner de la zone de relégation (2 points de Swansea). C’était sans compter l’armada qu’a aligné Pep Guardiola et le CSC d’Elmohamady à la 30ème minute. Puis en seconde mi-temps c’est Sergio Aguero qui met le deuxième sur un service de Raheem Sterling avant que Fabian Delph (oui vous ne rêvez pas !) y aille de son petit but. Les Tigers auront leur lot de consolation via Andrea Ranocchia, quand même. Rien n’est fait pour les deux équipes, City, qui sortait d’une défaite à Stamford Bridge, doit encore prouver qu’ils méritent de jouer en Ligue des Champions la saison prochaine en s’éloignant le plus possible de Man Utd à 4 points et avec 1 match en moins, en remportant des matchs et ça passe déjà par ce déplacement à Southampton. Pareil pour Hull City qui n’est pas encore sauvé, ça va être chaud pour les deux équipes jusqu’à la fin de la saison.

Il veut faire la Pogbance ? (Crédits : premierleague.com)

Sunderland 0-3 Manchester United

On donne pas cher de la peau des Black Cats malheureusement, derniers et loin derrière le premier non-relégable, les Red Devils pouvaient espérer une victoire tranquille et ainsi continuer de briguer une place dans le Top 4. Menant au score grâce à un but de Zlatan en pivot, les Mancuniens vont avoir la tâche plus facile suite à l’expulsion de Sebastian Larsson. Mkhitaryan met le deuxième but dès le début du second acte et le troisième est pour Marcus Rashford qui combien bien avec Ibrahimovic. Bonne victoire qui voit empêche United d’être à la ramasse et de se faire rattraper par Arsenal ou encore Everton. On peut noter aussi la performance de Luke Shaw qui a début son deuxième match d’affilé et qui a offert une passe décisive. Pour les Red Devils il va désormais accueillir le leader Chelsea et espérer un résultat sans quoi la course à l’Europe pourrait s’avérer très difficile.

Crystal Palace 3-0 Arsenal

Jouer le lundi c’est quelque chose dont on est peu habitué en Premier League et changer es habitudes c’est quelque chose qu’Arsène Wenger connait très peu. Les Gunners se déplaçaient chez des Eagles qui ont remporté 4 matchs consécutifs avant de sombrer face à Southampton accueillaient Arsenal qui n’a gagné que 2 de ses 5 derniers matchs. Les Londoniens du Nord doivent absolument remporter ce derby londonien comme le week-end dernier face à West Ham. C’est pas de l’avis de Sam Allardyce qui va encore faire des étincelles avec l’ouverture du score d’Andros Townsend servi par Wilfried Zaha qui n’a pas manqué de célébrer son but face à l’ennemi de son club formateur. Le deuxième vient de Yohan Cabaye et sa frappe qui lobe Emiliano Martinez toujours sur une passe de Zaha qui en est à 9 passes décisives cette saison. Le dernier vient de Luka Milivojevic qui marque sur penalty, une véritable démonstration de la part de Crystal Palace. Arsenal est 6ème, bien que comptant deux matchs de moins que Liverpool, se trouve à 9 points derrière, et il va falloir rapidement se reprendre afin de pouvoir espérer une qualification en Ligue des Champions. Ça sent vraiment mauvais pour Arsène Wenger…

TIENS HARRY KANE ATTRAPE-LA CELLE LÀ!!!! (Crédits : premierleague.com)

Everton 4-2 Leicester City

Ce genre de rencontres font partie de celles qui nous font aimer la Premier League et on a pas été déçus. Leicester a quand même aligné ses cadres en début de partie (excepté Mahrez) alors que Ronald Koeman a aligné son équipe-type. Le match a commencé de la meilleure des manières, Kevin Mirallas perce la défense des Foxes et c’est Tom Davies qui est à la conclusion au bout de 31 secondes de jeu. Etonnant ? Vous n’avez pas encore tout vu, à la dixième minute c’est Leicester qui mène 2-1 par Islam « L’Algérie la Vérité » Slimani et Marc Albrighton. Mais les Foxes qui avaient déjà la tête à Madrid se font rattraper puis dépasser par l’intermédiaire de Romelu Lukaku qui marque un doublé et Phil Jagielka. Gros Match du trio offensif des Toffees et surtout de Ross Barkley qui ont véritablement fait la différence. Quant à Romelu Lukaku on peut penser qu’il sera meilleur buteur à la fin de la saison même si il aurait récemment avoué « Je n’ai peur que de Jul’ en parlant d’Harry Kane. Super fin de saison en perspective pour la course à ce titre.

 

La course à ne pas finir trop bas

West Brom 0-1 Southampton

Un bon match de première partie de tableau, le premier visait le maintien alors que le second veut une place honorable, c’est chose faite pour West Brom et bien parti pour Southampton. On a deux styles, l’un joue le contre, le second le ballon on a eu droit à un excellent match à l’image d’un Fraser Forster qui a été excellent et qui a sauvé les siens qui s’imposent sur le plus petit écart grâce à un joli extérieur de Jordy Clasie. 8ème et 9ème, les deux équipes sortent de ce match comme elles en sont sorties, tranquille c’est déjà les vacances.

Lâche-moi wesh. (Crédits : premierleague.com)

Middlesbrough 0-0 Burnley

Des vacances, les supporters de Boro en auraient besoin, avec ce match nul face à Burnley, ils restent à 6 points du premier non-relégable. Burnley eux, sont aussi en vacances, le maintien est presque assuré et auraient même pu marquer si Robbie Brady n’avaient pas vu sa frappe heurté le cadre, On peut saluer les bonnes prestations de Grant Leadbitter, Ben Gibson ou encore de Daniel Ayala, rien n’est encore perdu même si le maintient s’annonce difficile.

Le denier but de Kouyaté en Premier League c’était face à West Brom. (Crédits : premierleague.com)

West Ham 1-0 Swansea

Les Hammers qui restaient sur 5 défaites consécutives gagnent enfin face au premier non-relégable Swansea et les larguent à 8 points. Le but vient de Cheikhou Kouyaté qui perce les lignes en combinant parfaitement avec Robert Snodgrass. On a eu droit à un excellent match des latéraux de West Ham (Arthur Masuaku et Sam Byram) qui ont permis aux axiaux de jouer tranquillement quand il s’agissait d’étirer les lignes des Swans. Jordan Ayew qui vient d’arriver à Swansea pour échapper à la Championship va sûrement y retourner devant le regard impuissant de son frère André, les Gallois ne méritaient en aucun cas de remporter ce match qui redeviennent ce qu’ils étaient avant l’arrivée de Paul Clement.

Article précédent

J30/J31 - Un duo s'échappe, les quatre poursuivants s'éloignent

Article suivant

Chelsea champion d'Angleterre !

L’auteur

Ilhan

Ilhan

Ilhan, c’est avant tout un mélange. Le prince de sang-mêlé anglo-turc. Ses parents ont fait un featuring avec Hagrid et Sandro pour le procréer. Sa barbe, c’est Marouane Fellaini. Ne jure que par Tottenham. Apporte sa voix quand il s’agit de parler de foot, et nostalgique de Gary Lineker, Paul Scholes et Mido. C’est aussi un fêtard 5 étoiles. Footballistiquement, son foie est un condensé de George Best et de Paul Gascoigne. Il aimerait mourir dans le rond central de White Hart Lane en jouant à FM.