Day-Brief

J24 – Le jeu des chaises musicales

Eden Hazard, master class goal vs. Arsenal (crédit : premierleague.com)

Si on pouvait comparer la Premier League, et surtout le top 6, à un jeu dans lequel on s’éclatait en étant gamin, c’est bien le jeu de la chaise musicale. Chaque semaine une équipe en sort au profit d’une autre et les écarts se resserrent. À 14 journées de la fin du championnat, on ne sait pas qui occupera les 3 chaises pour la Ligue des Champions (la 1ère étant vraisemblablement réservée à Chelsea). Ce qui est sûr c’est que le suspens pour la C1 va nous tenir en haleine très longtemps, c’est toujours ça…

Un sacré remue-ménage

Liverpool chute en 2017 … (crédit : premierleague.com)

Le partition principale de cette journée c’était Chelsea qui accueillait Arsenal. Le match a tourné en démonstration tactique avec comme illustration le but de Marcos Alonso, plus haut qu’Hector Bellerin victime d’un mauvais coup, K.O. La défense à trois qui avait été adoptée suite à l’humiliation des Blues à l’Emirates, ces derniers ont su laver l’affront avec ce 3-1, et ce d’une belle manière. “London is Blue” : c’est ce qu’on entendait à la fin du match.

Les poursuivants (lointains) tentent toujours de suivre la cadence infernale lancée par le leader. Tottenham, le voisin londonien, s’est offert une petite victoire face à Boro grâce à un but d’Harry Kane sur penalty, 1-0.Un match terne mais qui offre les 3 points à la clé, c’est mieux qu’à Sunderland mais pas assez pour se rassurer et endosser le rôle de seule équipe pouvant encore espérer au titre vu que Middlesbrough n’a jamais offert de véritable adversité.

Les deux Manchester se sont également imposés, United a mis une fessée à Leicester 0-3 (qui continue de sombrer dans les abysses) alors que City gagne sur le fil face à Swansea (Gabriel Jésus a encore marqué après la messe dominicale). Manchester United est désormais à 5 points du deuxième, c’est mérité et cette solide prestation face au champion en titre est à l’image de cette remontada qui se met en route. Le voisin Manchester City ne va pas mieux et a longtemps eu peur après l’égalisation de Swansea sur une magnifique frappe de Sigurdson. Mais quand on a Jésus dans nos rangs, on ne peut pas perdre.

Une équipe qui a besoin d’un messie en ce moment c’est bien Liverpool (qui n’a remporté qu’un seul match en 2017, face à Plymouth club de D3 Anglaise) même avec le retour de celui qui en a la carrure, Sadio Mané, ça ne marche pas. Domination stérile face à Hull City, ce sont les Tigers qui se montrent les plus réalistes, pour la petite anecdote, le but du 2-0 est celui d’Oumar Niasse, prêté par Everton. Les Reds doivent impérativement se reprendre au risque de se faire rattraper par Manchester United.

On se met des coups de coudes comme Eldin pour s’en sortir

Sunderland pulvérise l’équipe de son ancien coach Sam Allardyce. (crédit : premierleague.com)

Le joueur du week-end c’est sans aucun doute Romelu Lukaku ! Il a dévoré Bournemouth comme des “Mon Chéri” avec un quadruplé, le propulsant à la première place des meilleurs buteurs du championnat et l’unique auteur de deux hat-tricks cette saison, chapeau l’artiste. Les Cherries ont été bus comme du kirsch bien qu’on a cru à leur retour au moment du 3-2, mais le Belge était là pour les broyer, 6-3 fin du match, la petite blague c’est le but de McCarthy et ça fait du bien de le voir.

Les deux autres équipes qui ont briller ce samedi étaient Sunderland et West Ham, deux équipes qui vont beaucoup mieux. Les premiers ont mis une fessée 4-0 (et encore un doublé de Jermain Defoe) à Crystal Palace qui ne ressemble à rien depuis l’arrivée de Sam Allardyce. Les Hammers qui étaient menés au score après l’ouverture de Manolo Gabbiadini pour Southampton, ont su renverser la vapeur et gagner le match 3-1 au grand désarroi de Claude Puel.

Il y a sûrement deux matchs que personne n’a vu et c’est bien dommage. Vous avez raté le premier but de M’Baye Niang inscrit face à Burnley avec sa nouvelle équipe de Watford aidé par l’exclusion précoce de Jeff Hendrick. Pendant ce temps West Brom s’imposait 1-0 face à Stoke City aussi irrégulière que toi en cours. La stat’ c’est 36 : nombre de points record des Baggies après 24 journée, bravo à la casquette de Tony Pullis.

L’auteur

Ilhan

Ilhan

Ilhan, c’est avant tout un mélange. Le prince de sang-mêlé anglo-turc. Ses parents ont fait un featuring avec Hagrid et Sandro pour le procréer. Sa barbe, c’est Marouane Fellaini. Ne jure que par Tottenham. Apporte sa voix quand il s’agit de parler de foot, et nostalgique de Gary Lineker, Paul Scholes et Mido. C’est aussi un fêtard 5 étoiles. Footballistiquement, son foie est un condensé de George Best et de Paul Gascoigne. Il aimerait mourir dans le rond central de White Hart Lane en jouant à FM.